Des manifestations contre la loi au Niger

2

A Niamey et dans d’autres villes du Niger, des milliers de personnes ont manifesté, dimanche 25 février. Cette manifestation est pour demander l’abrogation de la loi de finances 2018 qu’elles jugent antisociales.
« A bas la loi de finances injuste ! », »Forces étrangères à bas », « «Armées française, américaine et allemande, allez-vous-en ! », étaient les paroles criées par les manifestants nigériens pour répondre à l’appel d’une coalition d’organisations de la société civile.

L’opposition politique et trois centrales syndicales avaient demandé auprès des militants pour prendre part à la manifestation. L’un des importants meneurs de la contestation, Nouhou Arzika a mentionné « Nous avons le devoir historique de poursuivre la lutte jusqu’à la satisfaction de nos justes et légitimes revendications ». Arzika a décrit les bases militaires françaises et américaines qui se trouvent au Niger comme forces d’occupation et insiste pour leur départ.

D’autres villes du pays africain ont connu ces manifestations, telle Zinder, Maradi, Tahoua et Dosso.

L.B

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

2 commentaires

  1. Bubber dit

    Keep these arltcies coming as they’ve opened many new doors for me.

  2. furtdsolinopv dit

    There are some fascinating cut-off dates in this article however I don’t know if I see all of them center to heart. There is some validity but I’ll take hold opinion till I look into it further. Good article , thanks and we wish extra! Added to FeedBurner as well

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.